LinkedIn Attention au SWAM

Nous l’avons tous vécu si nous sommes sur LinkedIn et inscrits dans quelques groupes de discussion, les conversations ne sont pas toujours d’excellente qualité. Notamment entre ceux qui se contentent de partager leur dernier article sans apporter d’autre valeur ou de ceux qui sont commercialement trop agressifs. Pour préserver un niveau de qualité sur le réseau, car LinkedIn se veut aussi un média, LinkedIn a mis en place une nouvelle fonctionnalité que les internautes ont appelé SWAM : Site Wide Auto Moderation.

LinkedIn Quels enseignements tirer des meilleures pages d’entreprises

Les pages d’entreprises sur LinkedIn sont une fonctionnalité encore méconnue et peu utilisée par notamment les TPE/PME. Elles sont pourtant gratuites, ne nécessitent aucun abonnement et peuvent être créées rapidement. LinkedIn vient de publier une synthèse des 10 meilleures pages (selon les votes des membres du réseau) et de conseils pratiques à mettre en place pour optimiser sa page.

Sortie de mon nouveau livre La Boîte à outils des réseaux sociaux

La boîte à outils des réseaux sociaux est sortie il y a 2 ans chez Dunod. Le livre s’est vendu à 3 000 exemplaires et est en rupture depuis plusieurs semaines. La boîte à outils des réseaux sociaux 2014 sort le 3 février 2014, mais est déjà disponible chez Dunod, sur Amazon ou à la Fnac. Cette édition 2014 n’est pas une mise à jour mais une refonte complète de l’édition précédente. La structure du livre a changé, les thèmes abordés également, ainsi que la manière de les traiter.

En 2014 le content marketing est dans les mains des clients

Quand on intervient en marketing digital (qui est plus large que le social media marketing) et qu’on soit en BtoB ou BtoC, la réflexion autour du contenu est essentielle. C’est principalement à partir de sa stratégie de contenu qu’on peut se faire connaître, montrer sa crédibilité ou sa différence, sortir du lot, trouver des clients, intéresser, attirer du trafic, donner envie de partager… Si jusqu’à présent le contenu est au main des équipes marketing, on est peut être à un moment où ce sont les consommateurs qui vont prendre le lead et détenir les clés du content marketing.

Twister le réseau social post Snowden

« J’adore utiliser Twitter, mais la possibilité qu’une entité puisse contrôler une telle quantité d’information est un non-sens » – Miguel Freitas. Miguel est un ingénieur brésilien. Il apprécie particulièrement Twitter où il peut notamment trouver des infos qu’on ne voit pas ailleurs. S’il trouve que Twitter joue un rôle démocratique essentiel, il a été très touché par les révélations d’Edward Snowden sur la surveillance du trafic Internet et des réseaux sociaux par le gouvernement américain. Selon Wired, Korben… il a donc aussitôt décidé de créer une alternative à Twitter, plus sûre et reposant sur les codes de 2 projets d’envergure : bitcoin et BitTorrent. Soit un Twitter en P2P en quelque sorte.

Inbound marketing l’état des lieux

On parle beaucoup d’inbound marketing. Avant de détailler les résultats d’une étude mondiale récente sur le sujet, il est important de rappeler ce que c’est. L’inbound marketing c’est pour une entreprise communiquer en créant du contenu intéressant (blog, vidéos, livres blancs, newsletters…) et attirer l’attention vers ce contenu à travers le SEO (référencement) et du marketing sur les réseaux sociaux. C’est gagner l’attention de consommateurs / clients potentiels par opposition à l’outbound marketing qui consiste à acheter cette attention. Je définis l’inbound marketing comme l’art de se faire connaître et de se rendre visible de ceux qui ne nous connaissent pas. Digital Doughnut vient de publier son rapport « Inbound Marketing Survey 2013 ». En voici les principales conclusions.