Twister le réseau social post Snowden

« J’adore utiliser Twitter, mais la possibilité qu’une entité puisse contrôler une telle quantité d’information est un non-sens » – Miguel Freitas. Miguel est un ingénieur brésilien. Il apprécie particulièrement Twitter où il peut notamment trouver des infos qu’on ne voit pas ailleurs. S’il trouve que Twitter joue un rôle démocratique essentiel, il a été très touché par les révélations d’Edward Snowden sur la surveillance du trafic Internet et des réseaux sociaux par le gouvernement américain. Selon Wired, Korben… il a donc aussitôt décidé de créer une alternative à Twitter, plus sûre et reposant sur les codes de 2 projets d’envergure : bitcoin et BitTorrent. Soit un Twitter en P2P en quelque sorte.