LinkedIn : 500+ C’est combien?

Simple curiosité? Pas de réel besoin de savoir? Question de crédibilité : plus grand réseau = plus crédible? Ou inversement : plus grand réseau = collectionneur? Approche stratégique : commenter sur les posts de ceux qui ont les plus gros réseaux pour élargir votre reach et vous faire repérer? Peu importe la raison, on me demande souvent comment savoir combien de contacts a réellement un membre de LinkedIn et quelle est la réalité derrière 500+.

L’achat direct depuis les réseaux sociaux est en test

Va-t’on observer un transfert des achats depuis les catalogues ou sites vers les réseaux sociaux? Les options « Buy it » ou « Buy now » sont en train d’apparaître sur Instagram, Pinterest ou Twitter.
On parle de multicanal, d’omnicanal…. mais aujourd’hui le consommateur est plutôt intégral. Le consommateur crée le lien qu’il veut avec les marques. Pour lui, magasin, site, réseau social… c’est pareil; il est en relation avec une marque. Pour les marques, c’est plus compliqué, il faut occuper ces espaces sociaux, numériques; ces différentes manières qu’ont désormais leurs consommateurs d’acheter leurs produits. De plus avec la conversion mobile/digital, peu importe le nombre de services ou d’applications utilisées. Elles sont là, dans nos mains et dans nos poches.

Mieux que le double effet KissCool, les 4 effets SlideShare

Bizarrement, SlideShare reste une plateforme encore peu utilisée en marketing BtoB. Je suis d’ailleurs assez surpris lors de différentes interventions du nombre de professionnels de la communication, du marketing ou de commerciaux qui ne connaissent pas ce site. Si c’est votre cas, SlideShare c’est comme YouTube, sauf qu’on n’y partage pas des vidéos mais des slides comme son nom l’indique.
SlideShare accepte des fichiers d’un maximum de 100 Mo et plusieurs formats : PowerPoint, OpenOffice, Apple Keynote, MS Office, pdf, iWork.
En 2012, SlideShare a été racheté par LinkedIn et est désormais totalement intégré dans le réseau social. 3 milliards de slides sont vues chaque mois, soiut 1 140 par seconde.
SlideShare a 4 intérêts majeurs.

6 conseils avant de publier sur LinkedIn

La page entreprise LinkedIn se crée en quelques secondes. Elle permet de donner plus d’infos sur ses produits et services. Elle est de plus « SEO-friendly » car Google prévisualise les 156 premiers caractères de sa description. Une page est également référencée dans LinkedIn et on peut y arriver par une sélection de mots-clés.
Quand vous publiez, pensez comme un journaliste : pensez aux introductions, aux titres et aux sous-titres. Donnez envie qu’on reprenne et qu’on partage votre contenu : image, schémas, photos, vidéo, liens… Pensez aussi que votre contenu pourra être lu sur PC, tablette ou mobile.
Respectez la règle 4-1-1 : pour un message auto-promotionnel, 1 partage et 4 contenus de tiers.
N’oubliez pas que :
“Sell something, get a customer for a day. Help someone, get a customer for life.”
Ajoutez un bouton de « follow » sur votre site.
Importance de LinkedIn dans une stratégie de contenu et 6 conseils avant de publier :

L’expérience client a rendez-vous le 23 juin

On considère généralement que tous les moments d’interaction entre une marque et ses clients sont critiques et que les entreprises doivent se concentrer sur ces points de contact qui jalonnent le parcours d’achat et même aller au-delà. L’expérience client est donc une composante de la gestion de la relation client (CRM). L’expérience globale reflète les sentiments des consommateurs sur une marque et ses offres. Etudes, formulaires, enquêtes, collecte de données peuvent aider une entreprise à déterminer quelle est cette expérience pour l’améliorer.

Groupes : LinkedIn ne vous dit pas tout

Les groupes LinkedIn sont des lieux d’échanges et de discussions entre professionnels autour d’un intérêt commun (métier, industriel, anciens d’une école…). Les groupes peuvent être ouverts (on y rentre en 1 clic) ou fermés (accès sur demande ou sur invitation). Les groupes sont très efficaces et permettent à de nombreux membres de LinkedIn de trouver/retrouver un emploi ou de développer leur business.
2 problèmes sont liés aux groupes. D’une part, on ne peut faire partie de plus de 50 groupes. Même avec un abonnement payant, cette limite subsiste. Cette limite était tenable à la création de LinkedIn. Aujourd’hui, avec 2 250 000 groupes dont 60 000 en français, cette limite devient incompréhensible. D’autre part, compte tenu du nombre il devient très difficile de faire le tri et de trouver ses bons groupes.

3/4 des dirigeants préfèrent LinkedIn

Il y a 5 ans seulement, être présent sur LinkedIn était suspect. On se méfiait de ces cadres ou dirigeants qui mettaient leur profils sur un site à l’époque encore très orienté carrière. Puis, on a commencé à admettre que finalement avoir des collaborateurs qui réseautaient, qui utilisaient LinkedIn comme outil de communication ou de prospection n’était finalement pas inintéressant. Mais, on restait au niveau des équipes et peu d’équipes de direction s’intéressaient à l’outil. Plus récemment, les boards de plusieurs entreprises (y compris celles du CAC40) se sont intéressés à cet outil et à la présence que pouvaient y avoir leurs collaborateurs. En revanche, même si de nombreux dirigeants français y sont présents (Gérard Mestrallet, Jean-Paul Agon, François-Henri Pinault…) de manière assez basique (photo trop petite, 0 contact, URL non réécrite, à la 3° personne…), très peu ont décidé de s’y intéresser réellement et d’en faire un outil de communication, à l’exemple de Carlos Ghosn (qui fait partie du programme LinkedIn influencer avec plus de 500 000 followers). En revanche, dans le top du Fortune 500, les choses sont totalement différentes.

Social Selling : 16 statistiques pour vous convaincre

Vous êtes chef d’entreprise, Directeur de BU, Directeur Commercial, commercial, manager commercial… vous vous posez probablement des questions sur le Social Selling. Vous avez des doutes. Vous vous demandez si c’est pertinent. Ou alors vous ne vous pas encore posé la question. Pour vous convaincre ou pour vous accompagner dans votre réflexion, Screwpile Communications vient de publier un document où ils compilent 15 statistiques qui devraient vous éclairer.
Savez-vous par exemple que 98% des commerciaux qui ont plus de 5 000 contacts dépassent leurs objectifs (Sales Benchmark Index). Les projets Social Selling d’IBM ont augmenté des ventes de 400% (IBM, lors d’un test sur un programme pilote).

Sur les reseaux sociaux aussi c’est 2 fois plus de travail pour les femmes

Plafond de verre, syndrome d’imposture, manque de reconnaissance, manque de légitimité, moins de visibilité, besoin d’en faire plus pour être reconnue, déployer plus d’énergie pour s’imposer… quelques expressions que l’on retrouve dans la presse, sur les blogs ou les forums pour expliquer que la vie professionnelle et notamment l’évolution de carrière demande plus de travail et d’énergie au femme. On entend souvent que pour les femmes c’est 2 fois plus d’efforts pour arriver au même résultat. Sur les réseaux sociaux pros, c’est pareil : pour les femmes aussi c’est 2 fois plus de travail.