LinkedIn : sortez du lot

Je l’ai écrit dans un article précédent : sur LinkedIn, vous avez 6 secondes pour convaincre. En 6 secondes, la personne qui arrive sur votre profil décide si elle y reste ou si elle passe au suivant (LinkedIn : 6 secondes pour convaincre). L’internaute, sur LinkedIn comme ailleurs, est pressé, impatient. Il n’a pas de…

Profil LinkedIn ou Viadeo : 6 secondes pour convaincre

Vous avez 6 secondes pour convaincre. LinkedIn ou Viadeo : en 6 secondes, on décide si votre profil doit être lu ou si on passe à un autre.
Les internautes sont impatients. Google le prend en compte en pénalisant les pages qui s’affichent en plus de 4 secondes. Les internautes ne lisent pas, ils scannent.
Les professionnels du recrutement sont comme tout le monde, ils sont pressés et vont vite. Ils n’ont pas le temps de lire en détail les profils de dizaines de candidats pour savoir qui appeler ou convier à un rendez-vous. Si vous réussissez (et ce n’est pas simple) à arriver dans les pages de résultats des recherches puis à générer un clic vers votre profil (la grande majorité des profils ont moins de 2 visites par jour), vous avez 6 secondes pour capter l’intérêt du visiteur, lui donner envie de rester et dans savoir plus.

Un profil n’est pas un CV : Profil vs CV LA différence

Une des questions qui revient souvent au moment de créer ou d’optimiser son profil sur un réseau social professionnel comme LinkedIn, Viadeo ou Xing, est celle du profil par rapport au CV. Est-ce la même chose? Quelles sont les différences? Comment appréhender et gérer l’un par rapport à l’autre.
Certains chasseurs comme par exemple Jorg Stegemann considèrent que le CV est l’un des plus mauvais retours sur investissement pour celles et ceux qui veulent changer de job. En effet, le CV a de nombreux défauts :

LinkedIn : Insérer des symboles dans son profil

Quand on crée un profil LinkedIn, il y a peu de possibilités de mise en forme : pas de gras, pas de souligné, pas d’italique, pas de couleur. Les seules possibilités sont les tirets, l’insertion de ligne voire les bullet points. On peut néanmoins insérer des symboles pour mettre en avant des éléments, mais il faut utiliser des puces unicodes. Il faut aller sur les tables unicodes, choisir le pictogramme que l’on veut insérer, copier le code, le coller dans LinkedIn. C’est donc assez compliqué. On nous demande cependant assez régulièrement comment mettre en avant des informations.

LinkedIn : Ne faites pas cette grossière erreur

Depuis 2010, j’interviens toutes les semaines dans des conférences, formations, ateliers, tables rondes autour des réseaux sociaux, du marketing digital, de Facebook de Twitter, de LinkedIn… que ce soit en entreprise (PME, Grands Comptes internationaux, CAC 40), des institutions, des associations, des groupements professionnels, des écoles… Soit environ 250/300 interventions par an.
Lors de ces interventions, de nombreuses questions sont posées, ce qui me permet de mieux connaître les préoccupations des cadres, dirigeants et entrepreneurs autour de ces outils. Des propos me sont aussi souvent remontés autour de conseils entendus ici ou là autour de ces plateformes.
Un élément remonte souvent, il concerne LinkedIn. Cette recommandation donnée par certains (que je ne connais pas) est en fait un très mauvais conseil, probablement émis par des gens qui ne connaissent pas l’outil et qui, s’il est appliqué, revient à amputer sérieusement le retour potentiel qu’on peut attendre de la plateforme.

LinkedIn Hack 5 : Retirez vos concurrents de votre profil

Parmi les objectifs de LinkedIn, comme pour les autres réseaux, il est important que les inscrits y viennent et y passent du temps. Quel que soit le réseau, il y a toujours un gros décalage entre les inscrits et les utilisateurs actifs (10 millions / 6.5 millions pour LinkedIn; 10 millions / 3.5 millions pour Viadeo…).
C’est la raison pour laquelle LinkedIn a lancé Pulse (actualités personnalisées), les « endorsements » (recommandations sur les compétences), etc.
Un des leviers, une fois que les gens sont sur le site, c’est de faciliter la navigation et de tout faire pour qu’on puisse passer rapidement d’une page à l’autre et surtout d’un profil à l’autre.
Je l’ai expliqué dans un article précédent : tout est fait pour qu’on reparte de votre profil aussitôt arrivé (LinkedIn : comment faire fuir vos visiteurs).