J’ai démarré la partie de ma vie professionnelle liée au marketing digital en Septembre 2009. Mon premier rendez-vous s’est terminé avec une vente et j’ai créé une structure en Novembre 2009. Depuis, j’ai aidé de nombreuses entreprises, de toutes tailles et dans des industries très diverses à mieux comprendre comment les changements digitaux les impactent, comment y faire face et s’y adapter.

Je me suis associé avec des profils ayant des compétences complémentaires, notamment techniques puisque je ne suis pas un technicien du digital. Ma spécialité est plutôt liée à la stratégie, à la définition des plans d’actions, mais pas au développement technique.

Les clients qui ont fait appel à mes / nos services 

Nos clients sont des TPE, des start up, des PME ou des grands comptes. Leur business : l’assurance (AG2R, AXA, Caagis, Chubb, CNP, Groupama), les produits financiers (AMF, banque Neuflize), les produits de grande consommation (Coca Cola, Daddy sucre, Whirlpool), l’immobilier de bureau (BNP Real Estate, CBRE), l’immobilier résidentiel (Bouygues Immobilier), l’énergie (EDF, ENGIE, CRE), les produits BtoB (Hilti, Nespresso),  les spectacles (Crazy Horse, comédie musicale Notre Dame de Paris), l’industrie (Daimler, Esterline), les administrations (CESE, Ministère de l’agriculture, la Région ile de France), l’IT (LinkedIn, Oracle), l’événementiel (Reed), le e-commerce (Rue du Commerce), l’industrie pharmaceutique (Sanofi)… Leurs terrains de jeux : la France, l’Europe ou l’international.

Soit une très grande diversité de secteurs et de problématiques. Mais un point commun : comprendre comment les évolutions liées au digital vont toucher l’entreprise et faire évoluer son business model.

Mon rôle dans ces missions

Mes interventions sont plus spécifiquement liées à la compréhension du digital et à la stratégie. La mise en œuvre opérationnelle est assurée par mes associés, par les équipes internes des clients ou par d’autres prestataires. Il arrive que des entreprises choisissent des partenaires différents entre ceux qui définissent la stratégie et ceux qui la mettent en place.

De ces 10 années, j’ai acquis des convictions assez fortes, qui ne rejoignent pas toujours la pensée commune. J’en ai fait part, d’un point de vue théorique et pratique (à l’aide de business case) dans différents articles publiés sur mon blog ou sur LinkedIn.

Autre point commun de ces missions : une durée assez courte. On est souvent venu me chercher pour un problème spécifique : une formation, un programme de formation, un audit, une analyse ou une recommandation stratégique, une stratégie de contenu, de l’inbound marketing, du social selling, le développement d’un site…

Je n’ai pas encore réellement eu l’occasion d’intervenir sur une mission longue depuis l’analyse stratégique jusqu’au pilotage opérationnel dans la durée en passant par la recommandation stratégique, les choix opérationnels…. Mais, au travers de mes expériences, je suis intervenu, chez différents clients, à chacune de ces étapes, mais pas pour le même client.

Ce que je veux faire aujourd’hui

Après 10 ans de ce mode de fonctionnement qui continue à donner des résultats, j’aimerais aujourd’hui avoir l’opportunité de pouvoir le faire chez un unique client. Piloter un projet de digital de A à Z et notamment dans la durée. Je suis très curieux de pouvoir mettre en œuvre les convictions que j’ai acquises au lieu de n’intervenir que sur une partie du projet.

L’idéal ?

Une entreprise qui n’a pas encore pris en compte les sujets digitaux. Une entreprise qui s’est lancée mais qui n’y arrive pas, qui n’a pas de résultat ou qui s’est plantée. J’aime les challenges et la difficulté. L’important, c’est une volonté forte du dirigeant d’aborder le sujet, d’y investir et de me faire confiance. J’ai des convictions, pas de certitudes ; une méthodologie, une approche ; des partenaires techniques que je connais et en qui j’ai confiance.

Ce n’est pas un changement de métier, c’est une évolution qui me parait assez logique, de ce que je fais depuis 10 ans.

Je ne suis pas attaché au mode de contrat, ni au statut ni au titre du poste. CDD, contrat de mission, portage, sur facture, management de transition, free lancing… je m’adapte, ce n’est pas cela qui est important. L’important c’est le projet, le challenge et la mission à accomplir.

Mon approche

Mon approche repose beaucoup sur la data, sur la nécessaire compréhension de son écosystème digital et son fonctionnement plutôt que sur le push d’offres, l’achat de publicités et l’espoir d’une très hypothétique viralité sur les réseaux sociaux.

Je ne suis pas piloté par les outils ni par les technos. Ils sont au service d’une stratégie et d’objectifs définis. On ne met pas la charrue avant les bœufs. On commence par auditer, on analyse, on cherche à comprendre comment les internautes BtoB ou BtoC fonctionnent sur son marché, on regarde ce que font les concurrents. Très souvent ce travail préalable permet de détecter des opportunités, des niches voire des océans bleus. Je suis partisan de la stratégie de contournement : quand un marché ou une niche sont trop difficiles à pénétrer (concurrence trop forte et trop bien implantée), il y a quasiment toujours une stratégie de contournement à mettre en place pour y arriver. Ce n’est pas en faisant comme tous les acteurs du marché qu’on aura de meilleurs résultats. Il faut faire différemment et c’est une de mes valeurs ajoutées.

 

Vous êtes dirigeant et vous vous sentez concerné ? Contactez-moi (messagerie LinkedIn, mail : cyril.bladier@business-on-line.fr, téléphone : 0642673043), on en parle et on voit si je peux vous aider.

Vous connaissez un dirigeant qui peut être concerné ? Mettez-nous en relation.