Facebook We Want You

Facebook a lancé le bouton LIKE en Septembre 2009. Immédiatement la chasse aux likes a été ouverte, à tel point que plusieurs sociétés se sont mises à en acheter (littéralement) pour faire gonfler artificiellement le nombre affiché sur leur page. Et sans se rendre que c’était totalement inefficace, puisque Facebook mesure le ratio entre le nombre de likes et de fans. Donc avoir des faux fans ou des faux likes fait baisser ce ratio et comme le ratio est faible, c’est que le contenu de la Page concernée n’est pas pertinent et s’il n’est pas pertinent c’est qu’il n’a pas à être mis en avant. Et comme c’est l’algorithme de Facebook qui décide de ce qui doit ou non être mis en avant…

Au démarrage, il y avait encore de la place sur Facebook et quand on postait un contenu, il apparaissait assez facilement dans les flux de ceux qui avaient "liké" sur la page (et surtout de ceux qui la "likaient le plus"). A cette époque, on pouvait encore espérer toucher (gratuitement) 100% de sa base de fans quand on publiait.

Puis, Facebook est entré en bourse et a dû faire évoluer son modèle pour satisfaire ses actionnaires. Pour ce faire, Facebook a limité la portée naturelle du reach (autrement dit : Facebook a limité la capacité d'un contenu publié sur une page puisse être vu gratuitement par un nombre important de fans). Depuis cette innovation, cette portée naturelle (gratuite) a sans arrêt baissé. D'après les dernières études, on est autour de 2% à 3% et on pense même arriver prochainement à 0%. Cela veut dire que Facebook deviendra payant.

C'est d'ailleurs assez logique. Facebook est un média (comme TF1, Europe1, RTL…). Ce média a des contenus (ceux des inscrits et ceux des marques). Pour le moment, le contenu des uns et des autres reste diffusable et consultable gratuitement. Pour les marques, c'est comme sur les autres médias : si elles veulent toucher l'audience fédérée par Facebook : il faut payer.

Qu'en est-il donc des Likes aujourd'hui? Leur nombre est-il important?

Les likes sont plus que jamais essentiels pour 2 raisons.

1) Les fans ont un taux de conversion plus élevé et moins onéreux que les non-fans.

Facebook boost post

Source : http://kimgarst.com/

Pour le même post, "boosté" auprès de fans ou d'amis de fans, on voit clairement que pour le même prix, on touche plus de monde en ciblant aussi les amis de ceux qui "likent" la page. Cependant, les amis des fans sont moins susceptibles de s'engager sur nos contenus, de les partager ou d'accepter nos offres. La même source précise que le coût de conversion des fans (pour la diffusion d'un e-book) était 3 à 4 fois moins élevé.

2) Les fans partagent plus souvent et amènent plus de fans quand ils le font.

 

Donc, une des clés de Facebook est d'investir sur ses fans, de leur proposer du contenu qu'ils pourront "liker" ou partager.

 

Comment obtenir plus de Likes?

Obtenir plus de fans gratuitement

Demandez-vous à chaque fois si ce que vous publiez est tellement unique, nouveau, différent, décalé, impertinent, intéressant, pédagogique, humoristique… (pas tout à la fois) que vos fans n'auront qu'une irrépressible envie de le partager.

Obtenir plus de fans en payant : Facebook Ads

Les publicités peuvent être un excellent levier. Pour être performant et surtout éviter de gâcher son budget, mieux vaut se faire accompagner.

Mettre en place des opérations "packagées" : AgoraPulse

AgoraPulse est une solution française, qui propose notamment des opérations packagées pour animer et engager ses communautés Facebook, Twitter, Instagram (quiz, concours photo, tests divers…). AgoraPulse propose également un baromètre pour comparer sa page à d'autres, des outils de modération, d'analyse, de CRM, des coupons… Plusieurs solutions packagées, faciles à mettre en place.

AgoraPulse se développe fortement aux USA et vient d'être reconnue comme l'un des 4 meilleurs outils de Social Media Management en 2015.

Cette reconnaissance vient du blog SeriouslySocial et est basée sur les avis des utilisateurs de G2Crowd (principale plateforme d'avis de solutions SAAS).

Infographic-g2crowd-iag

Source : http://iag.me/socialmedia/top-4-rated-social-media-management-tools-of-2015/    

 

Mettre en place des opérations "sur-mesure" : So-Buzz

So-Buzz est une start-up elle aussi française. So-Buzz propose des solutions sur-mesure. Pas d'abonnement, chaque cas est particulier et traité comme tel.

So-Buzz propose des mécaniques d'engagement sur Facebook, Twitter, Instagram; des mécaniques croisées : Facebook / Twitter par exemple.

Sobuzz-4-638

So-Buzz permet d'aller plus loin, et d'évoluer vers du Data Marketing en récupérant des dizaines d'informations sur les fans, leurs comportements, leurs profils, leurs mails, leurs centres d'intérêts…

So-Buzz c'est du sur-mesure, mais chaque opération est fournie "clés en main" avec accompagnement, règlement anti-concouristes…

Leur MasterApp©, concept exclusif, permet de centraliser en une seule plateforme développée sur-mesure : diffusion de contenus, activation de jeux-concours, coupons… sur web et mobile.

Conclusion

La chasse aux likes reste d'actualité sur Facebook. Sans fan et sans like, on ne va pas très loin. Mais elle ne doit pas être un objectif en soi. Les fans sont une base, mais la puissance de Facebook vient de ce qu'on en fait, de l'engagement qu'on réussit à créer et surtout de toute la richesse d'informations et de données qu'ils peuvent communiquer (en Opt-In) aux marques dont ils sont fans.