Vache-a-lait

Le réseau social professionnel Viadeo vient d'annoncer il y a quelques jours son intention d'entrer en Bourse. Viadeo a donc déposé un dossier auprès de l'AMF pour se présenter. C'est l'occasion, comme pour Facebook il y a 2 ans d'en apprendre un peu plus sur Viadeo, et notamment que la France est la véritable vache à lait du groupe avec 95% de son chiffre d'affaires. Au-delà, 97% sont réalisés en France, Russie et Afrique. Les 3% restants sont réalisés en Chine via Tianji. Surprenant ou inquiétant : "le Groupe n'a pas engagé d'action de monétisation concernant les 27 millions de membres répartis dans le reste du monde" (art. 6.1). 

Le groupe annonce avoir passé le cap des 60 millions d'inscrits en mai 2014 dont 9 millions en France et 20 millions en Chine. Le groupe a enregistré 400 000 à 600 000 nouveaux abonnés par mois en 2013.

Un trafic en hausse de 40% en 4 mois?

Viadeo revendique, mais ce sont des sources internes (Google Analytics) 6.4 millions de visiteurs uniques en France par mois, ainsi que 1.4 millions de nouvelles données de profils et 23.7 millions de demandes de contact acceptées (art.6.3.2.1). La croissance de Viadeo serait donc très forte, puisque quelques lignes plus bas, un tableau issu des données de Médiamétrie indique un trafic de moins de 4.5 millions de visiteurs uniques en Janvier 2014. Soit selon ce document un trafic en hausse de 42% depuis le début de l'année.

Trafic Viadeo vs job boards données Médiamétrie

Le business de Viadeo repose sur 220 000 clients :

Viadeo réalise 51% de son chiffre d'affaires grâce aux abonnements. Les abonnements représentent 15.8 millions d'euros sur les 30.9 millions réalisés par le groupe. Ils ne proviennent que d'Europe et d'Afrique, le service est gratuit ailleurs. La France à elle seule représente plus de 90% (art. 9.2.1.1). Les abonnements souscrits sont essentiellement annuels (art 9.1.2). Sur le site de Viadeo, il est indiqué que l'abonnement annuel est à 5.95€ par mois soit 71.40€ par an. Ils sont en très légère baisse de 1% entre 2012 et 2013; mais la baisse sur le premier trimestre 2014 est plus forte (alors que le trafic de site a augmenté).

L'équation est donc la suivante : chiffre d'affaires abonnements / abonnement annuel soit : 15 793 000€ / 71.40€. Cela fait donc 221 190 abonnés payants sur 60 millions d'inscrits dont 9 millions en France. 

2 conclusions possibles :

– les perspectives de croissance sont extrêmement fortes puisque seuls 2.46% des inscrits français et 0.37% des inscrits dans le monde ont un abonnement payant. 

– la situation est très fragile et Viadeo a du mal à convaincre ses membres de passer aux fonctionnalités payantes. 

Suivent les services de recrutement et formation (8.8M€), les services de marketing et de publicité (4.9M€) et des produits divers pour 1.3M€. Sur l'exercice 2013, les résultats opérationnels, financier et de l'exercice sont négatifs. La monétisation de l'audience chinoise est prévue quand le groupe y aura atteint une masse critique, dans qu'aucun chiffre ne soit avancé. 

CA Viadeo

Viadeo est à la fois le nom du réseau social tel qu'on le connait en France mais également le nom du groupe qui comprend en plus de Viadeo : Tianji en Chine. Même si Tianji pèse lourd avec environ 20 millions de membres sur les 60 millions du groupe, la contribution au CA est quasi nulle avec 1.2M€ sur les 30.9. De plus, ce CA ne comprend pas d'abonnement puisque contrairement à la France avec Viadeo, Tianji est totalement gratuit pour les chinois. 

Facteurs de risque :

– Viadeo indique très clairement que sa position de leader (en nombre d'inscrits) en France puisse être remise en cause, que ce soit par LinkedIn ou Xing. Viadeo anticipe, probablement à juste titre, que Facebook, Google, Microsoft ou Twitter pourraient se positionner davantage auprès des professionnels. Mais Viadeo anticipe aussi une concurrence accrue d'acteurs du recrutement (Monster, Careerbuilder, Taléo, Lumesse). 

– Viadeo reconnait que le nombre de membres enregistrés est supérieur au nombre de membres effectifs (comptes en doublon, comptes fictifs, membres décédés…). Impossible cependant de chiffrer précisément le nombre de comptes effectifs.

Stratégie :

Le groupe privilégie le dévelopement multi-lcoal soit en Chine, Russie et Afrique francophone (moins de 4% de ses revenus 2013). 

Le groupe compte de plus développer sa base de membres, accroître la part "recrutement" de son CA, monétiser le mobile.

Structure :

Viadeo bénéficie d'un droit d'exploitation consenti par sa filiale américaine APVO Corporation. APVO abrite les "actifs technologiques", à savoir la plateforme (hors Tianji), le site et la base de membres. C'est donc APVO (et non Viadeo SA à Paris) qui assure la facturation des revenus d'abonnement et concède à la société un droit d'exploitation pour les autres activités (recrutement, formation, marketing, publicité). 

En France, 18% des membres sont à Paris; 5% à Lyon; 5% à Grenoble; 4% à Toulouse et 3% à Bordeaux, Lille, Nantes et Marseille. La tranche la plus représentée est celle des 25/35 ans. 

Viadeo âge secteurs fonctions

Le mobile représente 40% du trafic "connecté" de Viadeo et 1/4 des candidatures reçues.

Le groupe emploie (31/12/2013) 447 personnes entre Beijing, Casablanca, Moscou, Paris et San Francisco et gère 8 langues différentes.

Pour récupérer le document de Viadeo : http://investor.viadeo.com/wp-content/uploads/2014/05/DDB_Viadeo_AMF_visa_14-037.pdf

 Cyril Bladier