Basiques du digital

Aujourd'hui,
il est devenu difficile, pour ne pas dire impossible de concevoir une
stratégie marketing sans prendre en compte les aspects digitaux voire réseaux
sociaux. Quels outils utiliser? Comment faire ses premiers pas?


Site

Le
site Internet reste la base. C'est un espace que l'on maîtrise et qui est donc
au service de l'identité. L'identité est la composante de l'e-réputation que
l'on maîtrise, contrairement à la réputation. Il faut avoir un site à jour et
sur lequel on a la main. C’est-à-dire un site dont on peut modifier le contenu
sans avoir à payer un tiers pour modifier un texte. Une bonne base peut être
Wordpress. WordPress est un outil flexible, à la base de millions de sites dans
le monde. WordPress permet d'avoir un blog et des connexions vers ses
différents profils sociaux. Compte tenu des dernières tendances de fond et notamment
de l'importance du mobile, le site doit être compatible et pouvoir être lu sur
tout Smartphone ou sur tablette.

Blog

Le
Blog est un bon moyen pour une entreprise de laisser des traces mais il faut
intégrer que c'est extrêmement chronophage et que les résultats ne sont
visibles que sur le long terme. C'est à prendre en compte avant de commencer et
d'arrêter au bout de quelques semaines faute de résultats à la hauteur des espérances.

Livre blanc / e-book

Un bon outil en ce moment est le
livre blanc ou l'e-book. Ce document devra être particulièrement pertinent et
mis à disposition gratuitement, en téléchargement, sur le site. L'internaute
devra évidemment laisser son adresse mail et ses coordonnées sur le site pour
pouvoir le récupérer. C'est ainsi qu'on pourra commencer à se créer une
mailing-list.

Publicité

Dans
certains cas, en particulier si la localisation est clé, on peut envisager de
la publicité géolocalisée. Si on cherche à générer du trafic vers un showroom,
une boutique… une campagne de publicité par paiement au clic (CPC) sur Google
ou Facebook est à considérer sérieusement. Attention toutefois aux paramètres
de campagne pour éviter une fuite trop rapide du budget.

Facebook

Sur
Facebook, compte tenu de l'évolution attendue avec le Graph Search
(personnalisation des résultats de recherché), il faut idéalement créer une
page par entité. Pour développer l'engagement les images sont essentielles.

LinkedIn

Si
on vend à d'autres entreprises, il faut considérer une présence sur LinkedIn.

Autres réseaux sociaux

D'une
manière générale, je pense qu'il faut être présent partout. On ne sait pas
aujourd'hui d'où peut venir la demande. Etre présent, c'est comme avoir une
présence dans l'annuaire: on y est au cas où on nous y cherche. Cela ne
signifie pas être actif. Une PME ne peut être activement présente active
partout. Elle doit être présente partout et active là où sont majoritairement
présents ses clients et ses prospects.

Une
fois tous ces espaces mis en place, il suffit de traquer les flux pour savoir
d'où viennent les prospects. C'est ainsi que l'on saura où on doit s'activer.