Linkedin-headline2

Quand je suis sur LinkedIn, quand j'anime un séminaire LinkedIn ou quand je travaille avec un dirigeant sur son profil, je constate très souvent une mauvaise compréhension de cette zone du profil. 

Le headline est le titre du profil. C'est la zone de quelques dizaines de caractères en haut du profil à côté de la photo. Cette zone est très importante. Elle ne l'est pas tellement pour l'algorithme de LinkedIn qui donne plus de poids aux titres de poste et notamment le poste actuel. Elle l'est pour le référencement, car c'est la zone reprise par Google. Et elle l'est pour les recruteurs car c'est la première rubrique qu'ils voient en arrivant sur un profil et qui pourra leur donner envie d'en savoir plus… ou de passer à un autre profil. 

Salarié / Entrepreneur

Sur LinkedIn, l'approche du cadre ou du dirigeant salarié n'est pas la même que celle de l'entrepreneur, du consultant ou de l'indépendant. Un salarié recherche un poste et doit libeller son headline en conséquence avec un titre de poste. Un indépendant recherche des clients ou des partenaires et doit donc libeller son headline avec ses compétences ou son expertise. Se positionner comme DG d'une PME que personne ne connait a peu de probabilité d'apporter des clients. Se présenter comme expert de son domaine professionnel a plus de chance d'aider à y parvenir. 

Erreur à ne pas faire

L'erreur la plus répandue consiste à indiquer son titre de poste actuel et le nom de son employeur. Cette erreur est assez compréhensible dans la mesure où c'est ce qui est repris par défaut par LinkedIn et nombreux sont ceux qui n'ont pas remarqué que cette zone était personnalisable. 

Cette zone est bien personnalisable: modifier profil puis cliquer sur modifier à côté de son nom. Ensuite, on a 120 caractères pour se présenter en étant accrocheur: personal branding, mots-clés, expertise différenciante…

Etre précis

Il faut bien choisir les mots car c'est par les mots qu'il utilise qu'un recruteur arrive à un profil. Pour un moteur de recherche un CFO n'est pas un DAF qui n'est pas un Directeur Financier: les chaînes de caractères ne sont pas les mêmes. 

Un recruteur ou un chargé de recherche travaille rapidement et n'a pas 5 minutes à consacrer à tous les profils des résultats de ses recherches. Il ne passe que quelques secondes sur un profil, le temps de savoir si cela vaut la peine d'aller plus loin. On n'est donc pas Directeur Marketing mais Directeur Marketing dans un secteur ou spécialiste d'une zone géographique ou d'un type de clientèle. Un recruteur est précis dans sa recherche: il faut être précis sur son profil. Croire qu'être plus généraliste apporte plus de visibilité ou d'opportunités n'est pas vrai. 

Il faut donc se présenter en quelques mots, de manière pertinente pour que le recruteur ou le prospect qui arrive sur le profil ait envie d'aller plus loin: Directeur Marketing spécialiste téléphonie BtoB PME est préférable à Directeur Marketing Société X.

S'adresser au lecteur

Pensez à votre cible. Demandez-vous quels mots vont être utilisés pour arriver à votre profil. Mettez-vous dans la peau du recruteur ou du client qui recherche votre expertise.

Au-delà du headline, cela veut aussi dire qu'il faut parler à la première personne et non à la troisième.

Différences

Insistez sur ce qui vous rend unique, ce qui vous différencie des autres et fait votre spécificité.