Earned media

Internet, les réseaux sociaux, Facebook, la viralité, le partage, les communautés ont profondément changé la manière de faire du marketing. Ces changements sont très récents et le marketing risque de connaître encore beaucoup d'évolutions à l'avenir, notamment compte tenu de l'impact de Facebook. 

L'histoire du marketing

On peut distinguer 3 grandes périodes: avant 1996 / 1996 – 2003 / depuis 2003 où on est successivement passé du "paid media" au "owned media", pour naviguer maintenant dzns le "earned media". Explications par Forrester

Paid owned earned media

Avant 1996, domination du "paid media": affichage, TV, radio…

1996/2003: arrivée et développement d'Internet. Les marques créent leurs propres espaces: sites et email marketing. Les "paid" reste très présent. 

Depuis 2003: émergence puis explosion des réseaux sociaux. C'est le développement de "l'earned media" (bouche à oreille) où les marques permettent voire en demandent à leurs fans d'être leurs ambassadeurs sur les différents réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter par exemple. De nombreuses marques, petites ou grandes si sont lancées, convaincues de la puissance de ces outils, faisant de "l'earned media" le successeur du "paid" et de "l'owned". 

Niveau dépenses, le "paid media" domine encore largement les budgets marketing, mais ces dépenses deraient rester stables à l'avenir. Les marketers sont en train de transférer progressivement leurs budgets vers leurs propres canaux de communication (sites, blogs) et se concentrent de plus en plus vers du contenu pertinent pour alimenter "l'earned media". Produire du contenu pertinent qui donner envie de le lire, de le voir et de le partager va devenir le nouveau challenge. 

L'impact Facebook

Facebook est le point d'attraction de toutes les marques dès qu'on pense "earned media". D'ailleurs les derniers changements (Timeline, reach generator…) vont avoir de gros impacts pour les équipes marketing. Cette évolution de Facebook crée un lien entre ces 3 types de media et augmente notamment la relation entre le "paid" et "l'earned". La timeline appliquée aux marques, les producteurs de contenu, peuvent investir en achat media pour s'assurer que leur contenu arrive bien dans les timelines de leurs fans. Facebook permet de garantir une présence dans 75% des timelines des fans. C'est comme si l'email marketing passait d'un taux moyen d'ouverture de 16% à 75%.