ACSEL du numerique

Hier soir l’ACSEL remettait ses Trophées annuels. L’ACSEL est l’Association du Commerce et des Services en Ligne, présidée par PKM.

La soirée s’est déroulée sous la présidence de PKM et c’est le Ministre Besson qui a ouvert les débats.

On apprend à cette occasion que le frère de NKM ne présidera pas et ne participera pas non plus au prochain Conseil National du Numérique. Le Ministre précise que le numérique représente aujourd’hui 700 000 emplois en France et 1/4 de la croissance économique française (perspective d’1/3 prochainement). La couverture haut débit va se poursuivre avec un objectif de 70% de couverture en 2020 et de 100% en 2025. Suite à la perspective de Directive Européenne dont on a beaucoup parlé la semaine dernière, si le Ministre apprécie de protéger davantage les consommateurs et d’unifier les règles européennes, il ne veut pas que l’équilibre économique soit remis en cause notamment avec la prise en charge des frais de retour.

Les prix sont remis sous le patronage d’Ernst a Young qui indique que tous les candidats, proposés par l’ACSEL, ont été reçus en entretien et que la procédure ne se limite donc pas à l’examen d’un dossier.

Catétorie Pure Player

Ne sont concernés que les entreprises avec un business model 100% web. Les finalistes sont: Auto-ies, Fotolia, La Fourchette et Oscaro. Le gagnant est Fotolia. Fotolia est une banque d’images, libres de droit, à prix très bas. Fotolia, ce sont 13 millions d’images, 2 millions de clients et 70 millions de CA.

Le prix est remis par M. Bailly (patron de La Poste), qui indique que La Poste sera prochainement un nouvel opérateur virtuel de téléphonie. Avec plus de 1000 points de vente, ça peut faire mal.

Catégorie Service Public / Collectivités Territoriales

Sont finalistes: monservicepublic, infogreffe et la ville d’Issy les Moulineaux. Le gagnant est monservicepublic.fr. C’est un site qui permet de faire ses démarches administratives en ligne. A cette occasion, ils annoncent l’équivalent pour les entreprises avec votrecomptepro.

Catégorie e-transformation

Ce prix est remis à une entreprise dont le métier premier n’est pas web mais qui a su prendre le virage du numérique de manière remarquable. Les finalistes sont Arkea, Gaumont Pathé et le PMU. C’est le PMU qui remporte le prix. En effet, rien ne prédisposait le PMU (80 ans) à ressortir comme l’un des principaux gagnants de l’ouverture des paris en ligne. C’est aujourd’hui le premier site de pari en ligne avec 36% de PdM. Le PMU, ce sont 500 000 clients en ligne et 120 000 téléchargements de l’appli.

Le prix est remis par la BNP qui annonce 4000 recrutements en ligne, tous effectués en ligne via leur plateforme dédiée. En effet, contrairement à Danone ou à L’Oréal qui ont développé des interfaces en ligne, la BNP a développé sa propre plateforme.

Pour finir la soirée, le prix “coup de coeur” est remis à lafourchette. Tandis que le prix de l’homme de l’année est remis à Roland Moreno pour l’ensemble de son oeuvre. La particularité de ce prix étant de récompenser une personnalité pour son parcours et non pour son actualité.

Cyril Bladier

@businesson_line

Vous aimez cet article, partagez-le!