CEO

Souvent le Top Management est frileux à l’idée de s’engager sur les réseaux sociaux: risque de dérapage, risque de critique, mauvaise perception du ROI potentiel…

En tant que Community Manager, Responsable marketing, chargé de communication… il faut rassurer le Top Management sur la pertinence de ces actions en regard de leurs attentes: augmentation du CA, développement du business, génération de leads, fidélisation des clients, réduction des coûts…

En France, on se trouve encore souvent dans une présence par effet de mode, “pour voir”, pour faire comme les autres, en réaction. La dimension stratégique est souvent oubliée. Il n’y a qu’à voir les nombreuses Pages Facebook qui n’ont tenu que quelques semaines ou les comptes Twitter totalement inactifs.

De plus, on remarque souvent que les données du site, des Réseaux Sociaux et des éventuels points de vente ne sont que rarement rapprochés et que les campagnes sont déconnectées les unes des autres sans vision à moyen ou long terme. Le manque de résultats n’est dans de nombreux cas, pas un hasard.

Pour vendre une présence sociale à des dirigeants, il faut donc apporter des réponses à des questions simples:

Quels sont les objectifs?

Où se positionne la campagne dans la stratégie globale sur les Réseaux Sociaux?

Quel sera sont impact direct ou indirect sur le développement du business?

Quelles sont les ressources nécessaires?

Quels sont les investissements?

Quels sont les résultats attendus à moyen et long terme?

Partez d’hypothèses et définissez le ou les plans d’action à mettre en place pour avoir un effet sur les performances de l’entreprise. En fonction de cela, choisissez vos KPI et montrez leurs effets attendus sur le nombre de leads, la qualité des leads, le cycle de vente, les retombées média, les demandes de devis ou d’informations, le SAV, le service client…

Comme pour tout ce qui est nouveau, les dirigeants sont plus enclins à suivre si vous pouvez démontrer un lien clair entre vos actions et les résultats de l’entreprise.