Microsoft Adcenter

Sur Internet, il y a 2 moyens principaux pour que son site soit visible.

La première est de travailler son référencement naturel: structure du site, mots-clés, code du site, liens… L’objectif étant de faire ressortir son site quand un internaute fait une recherche dans son domaine d’activité. C’est efficace, puisque 70% des internautes cliquent sur ces résultats. Mais c’est long. Il faut quelques mois pour se faire détecter par un moteur de recherche ou un annuaire (Google, Yahoo, Bing…),sachant qu’il n’y a pas de mode d’emploi et que chaque moteur conserve secrètement les clés de classement de son algorithme.

La seconde est de recourir aux liens commerciaux (Google AdwordsMicrosoft adCenter ou Yahoo Searchmarketing). Ces liens sponsorisés ne sont pas à négliger. En effet, ils sont à l’origine de 30% du trafic sur Internet. Quelque soit la plateforme utilisée, le principe est le même. Il faut créer un compte, choisir les mots-clés que l’on veut cibler, créer ses annoncer, définir sa cible d’audience et son budget. Le principal avantage par rapport au référencement naturel est que l’annonce est présente dès qu’elle est créée.

Si le principe est simple, le système est complexe à appréhender. Les annonces sont facturées selon des enchères qui évoluent en fonction de l’offre et de la demande. Et les annonces sont diffusées selon des critères de pertinence propres à chaque outil. En clair, cela signifie que quand on crée sa campagne on ne sait pas quand elle sera diffusée, ni en quelle position, ni à quel coût. Il est donc essentiel de bien définir son budget maximum.

Ces annonces sont des sources de revenus primordiales pour les 3 plate-formes, 70% pour Google. De ce fait, la concurrence est assez forte. Si en France et en Europe Google domine le marché de la recherche (environ 90% de part de marché), c’est moins le cas aux Etats-Unis (70%). Face à cette omniprésence, Yahoo et Microsoft se sont rapprochés.

Microsoft se repose sur son moteur de recherche, Bing. Bing, ce sont 28 millions d’internautes, une fréquentation en hausse continue depuis août 2010, et des internautes plus enclins à acheter que sur les autres moteurs. Donc une piste à ne pas négliger, notamment pour les PME/PMI.

Un premier point a été marqué l’an dernier par un accord avec Facebook, puisque Bing est maintenant intégré au moteur de recherche de Facebook. Aujourd’hui, Microsoft cherche à nouveau à se démarquer et lance un concours dont le premier lot est 1 an de présence sur Bing. Le jeu est accessible ici: adcenter-2011.brainsonic.com. L’inscription est ouverte à tout propriétaire de site, même s’il n’est pas encore client. 3 gagnants se verront offrir par tirage au sort un crédit mensuel de 200€ pendant 3, 6 et 12 mois. Rien à perdre. Le seul risque est de gagner une présence d’au moins 3 mois sur Bing. Allez-y!

Article sponsorisé

Partage propulsé par Wikio

O beutifier de JavaScript gratuito on-line organizará seus scripts. Certifique-se de usá-lo sempre que antes de publicar códigos.