Taux de conversion

Avoir un site Internet, c'est bien.

L'optimiser pour accroître sa visibilité et augmenter son trafic, c'est Très bien.

Mais, avoir un site visible et qui génère du trafic, ce n'est pas suffisant. Encore faut-il que ce trafic soit rentable, qu'il génère du profit. Attirer beaucoup de visiteurs qu'on ne connaît pas, qu'on n'identifie pas, dont on ne connaît rien, ne va pas générer de développement du business. 97% de vos visiteurs quittent votre site sans "conversion”.

Pour cela, les outils d'analyse (web Analytics) sont très utiles.

Un outil est gratuit: http://www.google.com/analytics/ et il est très bien pour commencer et pour se familiariser à ce type d'analyses. L'outil de Google analyse les visites et les données recueillies appartiennent à Google. Il a un taux d'acceptation d'environ 90%.

Ensuite, je recommande de recourir à un outil payant: Sawmill, WebLog Expert, Piwik, Woopra, Omniture SiteCatalyst, Mint.com, VisiStat, ou WebTrend’s Analytics 9.

Ces outils payants sont plus avancés, offrent davantage de fonctionnalités et couvrent un nombre plus important de visiteurs. Ces outils analysent les visiteurs (tout reste anonyme) et l'historique (qui fait quoi?) et ils ont un taux d'acceptation de plus de 95%. Contrairement à Google Analytics, Les données vous appartiennent.

Il y a 4 sources d'acquisition possible de trafic pour un site:

Recherches sur les moteurs

Bannières cliquables

Emails

Réseaux sociaux

Ces outils vous aident à attirer (search, display, mails…) puis à convertir et ensuite à "remarketer".

Les outils d'analyse récoltent des données sur ce que les internautes font sur un site.

Ils permettent de reconnaître un internaute lors d'une autre visite et de personnaliser l'interface en fonction de son parcours précédent (le travail se fait à partir des cookies, qui ont une durée de vie moyenne de 90 jours).

En effet, des utilisateurs différents ont des besoins différents et ces solutions permettent de personnaliser en fonction de ces besoins.

L'idéal étant de créer des segments pour les différents supports de recherche (SEM, mails, Bannières…) avec du contenu spécifique à chacun.

Chiffres à retenir

En 2008, le marché publicitaire a représenté 24.8 Milliards € (+4%) en France dont 3.7 (+27%) sur Internet (source TNS).

Au premier semestre 2009, le marché publicitaire a pesé 12.1 Milliards € (-3%) dont 1.96 (+8%) sur Internet.

Internet: est le 3° média après Presse et TV.

Viennent ensuite: Radio: 4°

Publicité extérieure: 5°

Cinéma: 6+

Internet est déjà le premier média au Royaume-Uni.

Pour 92$ dépensés en acquisition de trafic, 1$ est dépensé en conversion.