trop-petit

Certains voient LinkedIn comme un outil de recommandation. D’une part, cela n’a jamais été réellement le cas. D’autre part, LinkedIn est bien plus que cela. Les preuves en sont, d’une part, que très peu de gens utilisent la mise en relation de LinkedIn et d’autre part que cette fonctionnalité a été sérieusement amputée par LinkedIn. La mise en relation est très complexe :

  • A est sur le profil de C.
  • A voit que B est un contact commun avec C.
  • Via le service de mise en relation, A demande à B une introduction vers C.
  • Quand B reçoit le message, il répond favorablement (ou non) à A et prévient C de la demande de contact qu’il va recevoir de A.
  • A reçoit l’accord de B et peut ainsi inviter directement C.

Elle est très peu utilisée, et depuis plusieurs mois, elle a été sérieusement amputée par LinkedIn. Par exemple, quand A est sur le profil de C et qu’il voit qu’il y a plusieurs connecteurs possibles, la mise en relation ne peut plus se faire que par l’un de ces contacts communs. A priori via le contact qui a le plus de contacts communs avec C.

Ce critère n’a aucune pertinence : j’ai des centaines de contacts communs avec certains profils que j’ai croisé lors de conférences et que je ne connais donc pas personnellement et peu de contacts communs avec mes frères que je connais assez bien.

Dans son fonctionnement, LinkedIn me mettra en avant comme connecteur potentiel dans le premier cas plus souvent que dans le second (plus de contacts en commun). Avoir des dizaines ou centaines de relations en commun avec quelqu’un n’a aucun avec le lien personnel qu’on peut avoir (ou non).

De plus, si c’est pour ne se connecter qu’à des gens qu’on connait, pourquoi aller sur LinkedIn. Un bon carnet d’adresses (papier ou sur téléphone) pourra très bien convenir. L’intérêt de LinkedIn est notamment de découvrir de nouveaux profils, de s’enrichir de leurs expériences et, idéalement, de créer de la valeur bénéfique pour les 2 parties.

D’autres voient LinkedIn comme un réseau social. C’est un peu plus vrai, sans l’être totalement. Si LinkedIn n’est pas qu’un outil de recommandation de gens qu’on connait, LinkedIn est un réseau social et même plus que cela encore.

LinkedIn est surtout un outil de communication où chacun peut devenir un média avec sa ligne éditoriale et ses abonnés.

C’est d’ailleurs un choix que beaucoup ont fait notamment depuis que chacun peut publier du contenu sur son profil. Chacun peut non seulement contribuer dans des groupes, mais aussi partager, commenter ou liker du contenu tiers ou publier son propre contenu.

Quelques différences :

  • Le contenu liké, commenté, partagé, reste accessible (donc visible) pendant 30 jour sur un profil. Pendant 30 jours, on peut consulter depuis son profil, toutes les interactions qu’on a eues (et éventuellement en supprimer). De la même manière on peut accéder à toutes les contributions d’autres profils, même sans être connecté.
  • Le contenu publié (articles) reste accessible jusqu’à ce que l’article soit supprimé. Sur mon profil, on a accès aux plus de 100 articles que j’ai publiés sur LinkedIn depuis Avril 2014.

C’est aussi là que réside la valeur de LinkedIn. Chacun a ses objectifs, mais si on va s’inscrire sur LinkedIn, c’est qu’on a a priori une volonté de reconnaissance, de visibilité, de notoriété. Sinon, pourquoi perdre du temps à s’y inscrire.

Il faut arrêter de voir petit et arrêter de prendre LinkedIn pour ce que n’est pas (un simple outil de recommandation et/ou de mise en relation). Prenez LinkedIn pour ce que c’est : un outil de communication, où vous pouvez être un média avec votre contenu, votre ligne éditoriale et vos abonnés. Abonnés qui, il ne faut pas l’oublier, sont autant d’ambassadeurs potentiels envers leurs réseaux respectifs.

Les avantages sont nombreux si on prend LinkedIn comme outil de communication : plus de visibilité du profil, plus de trafic sur le profil, découverte de nouveaux contacts, développement du réseau, plus de crédibilité, appels entrants, recommandations spontanées. Pas réellement d’inconvénient.

Cela ne veut pas nécessairement dire qu’il faille « ouvrir » largement son réseau et accepter de nombreuses invitations d’inconnus :

  • Néanmoins, si ce n’est que pour être connecté à des gens qu’on connait : pourquoi être sur LinkedIn ?
  • Si on est un média, pourquoi se priver de lecteurs qui sont autant d’ambassadeurs ?
  • Je ne recommande pas du tout de se connecter à tout le monde, ni d’accepter toutes les invitations, ni d’inviter n’importe qui à tort et à travers. Mais LinkedIn est aussi un outil qui permet de découvrir de nouvelles personnes, de générer des rencontres offline et d’atteindre ses objectifs professionnels.
  • Sans aller jusqu’à accepter toutes les invitations, soyez ouverts et acceptez cette opportunité qui vous est faite de faire de nouvelles rencontres et donc de développer indirectement votre notoriété et votre reconnaissance.